Skip to content

Actualités

Le Barreau de TOULON reste mobilisé contre le projet de réforme des retraites

Le Conseil de l’Ordre des avocats au Barreau de TOULON, en sa séance du 2 mars 2020, prenant acte :

  • de la décision du gouvernement de faire passer en première lecture son projet de réforme sur les retraites en ayant recours à l’article 49.3,
  • de son entêtement à vouloir coûte que coûte faire admettre pour universel un régime de retraite qui ne l’est déjà plus en regard des dérogations promises à telle ou telle catégorie socio-professionnelle

Convaincu par ailleurs que le dogmatisme gouvernemental d’une retraite universelle est un leurre,

Convaincu que la réforme actuellement proposée par le gouvernement ne résistera pas à terme aux arguments juridiques, économiques et de bon sens opposés par la Profession,

A décidé, à l’unanimité :

  • d’affirmer son opposition totale à tout projet de loi qui ne prendrait pas en compte et ne garantirait pas la spécificité et la pérennité, éventuellement dans le régime universel, du régime de retraite des avocats,
  • de renouveler le principe d’une grève illimitée dans le temps du Barreau de TOULON portant sur le Centre d’Accès au Droit (CDAD) et sur les audiences de Comparutions sur Reconnaissance Préalable de Culpabilité (C.R.P.C.) à l’occasion desquelles aucun avocat au Barreau de TOULON n’interviendra tant dans le secteur libre qu’assisté, le Bâtonnier en conséquence ne procèdera à aucune désignation d’avocat à ce titre
  • d’adapter cette grève aux circonstances liées à la discussion de la loi devant le Sénat et en conséquence le Barreau de TOULON sera en grève totale c’est-à-dire Justice Morte les 11, 17 et 23 mars 2020

Le Conseil de l’Ordre en fonction de la décision de nos instances nationales devant intervenir fin mars en l’état des discussions avec le gouvernement, se réserve toute latitude dans les mesures à prendre.

Nos partenaires

logo-lexbase
logo-cmt
logo-varinfo
logo-mutuelleverte
tpbm3